cours en ligne, la meilleure option pour apprendre l’anglais

Écrire, lire et parler une langue étrangère peut s’avérer très compliqué si on ne dispose pas des bons outils. Voici donc comment rendre l’apprentissage de l’anglais plus facile.

Problème de vocabulaire

Tous les apprenants le répètent : le challenge lors de l’apprentissage d’une langue, c’est d’acquérir le plus de vocabulaire possible. Pour cela, certains iront instinctivement chercher les mots inconnus dans un dictionnaire français-anglais ou anglais-français, tandis que d’autres préféreront se ruer sur un dictionnaire anglais-français en ligne. Pourtant, et malgré la facilité déconcertante de cette dernière option, la vigilance est de mise. En effet, il existe plus d’un type de dictionnaire anglais-français en ligne. Il y a ceux qui à un mot font correspondre un autre mot et ceux qui à un mot font correspondre une liste de mots. Les plus fiables sont bien entendu ces derniers, puisque chaque traduction tient compte du contexte. Par exemple, un gardien peut se traduire par « warder » s’il s’agit du gardien de prison, par « goalkeeper » si l’on parle du gardien de but, par « night watchman » pour gardien de nuit, etc. De plus, il existe en anglais comme en français de nombreuses expressions qui, traduites mot à mot, n’ont plus aucun sens. Il faut donc absolument tenir compte du reste de la phrase. Si tous les professeurs d’anglais proscrivent l’utilisation de traducteur français-anglais ou anglais-français en ligne, c’est qu’il y a une bonne raison. Et pour cause : l’ordinateur ne traduit que des mots, pas des idées. Et cela fait une sacré différence !

L’apprentissage par la pratique

La clé d’un apprentissage réussi, ce n’est pas d’apprendre par cœur le dictionnaire anglais mais plutôt de pratiquer. Passer un quart d’heure par jour à lire, écouter ou parler une langue étrangère est bien plus efficace que de passer deux heures par jour à essayer d’assimiler du vocabulaire en lisant le dictionnaire anglais. Des programmes permettent de créer ses propres listes de mots puis de s’auto-évaluer grâce à des exercices automatiquement générés (demande de traduction dans le sens anglais français ou français anglais, jeux de pendu, etc.). Des CD accompagnés de la retranscription des dialogues dans un livre peuvent aussi se montrer d’une aide précieuse. On trouve également beaucoup de sites internet qui proposent de parler avec des étrangers, par exemple des Anglais qui apprennent notre langue maternelle. Regarder des films en anglais, sous-titrés ou non, n’est pas non plus une mauvaise idée pour améliorer sa compréhension orale. Ceci permet en effet d’habituer son oreille aux différents accents mais aussi de faire inconsciemment des associations anglais-français, français-anglais ou anglais parlé-anglais écrit, par le biais de la simple écoute et lecture simultanée des sous-titres. Enfin, consulter les nouvelles dans des journaux en ligne peut permettre à la fois de pratiquer son anglais, d’acquérir du vocabulaire et de s’informer. Pour cela, il reste encore une fois bien utile de garder son dictionnaire d’anglais sous le coude ou la page internet du dictionnaire anglais online.

Des cours en ligne

Oublions un instant les cours d’anglais très formels dispensés dans une salle de classe. Sur internet, il est possible de suivre des cours avec ou sans tuteur. Dans certains cas, l’apprenant est guidé au travers d’un site internet spécialement développé pour l’apprentissage de l’anglais et jalonné de textes, de vidéos, d’exercices et pourvu d’un dictionnaire anglais-français en ligne directement intégré à la page. Dans d’autres cas, l’apprenant peut être mis en relation avec un professeur natif qui lui enseignera l’anglais par vidéoconférence. Des cours d’anglais permettent bien évidemment de progresser plus vite et de manière plus structurée. Dispensés par le biais d’internet, ils offrent à la fois une grande flexibilité horaire, un suivi personnalisé, mais aussi tout le confort de la maison. D’où de meilleures conditions d’apprentissage et une progression plus rapide. S’ajoute à cela des moyens techniques simplifiés (nul besoin de transporter son bon vieux dictionnaire anglais) et un accès au dictionnaire anglais-français en ligne via l’ordinateur.

Il existe donc de nombreux moyens pour apprendre efficacement l’anglais. Le dictionnaire reste évidemment un allié indispensable quelle que soit la méthode éducative choisie. Attention toutefois à l’utiliser correctement.